Uncategorized

Pourquoi on ne brule plus le bonhomme hiver en France.

Alors, samedi soir, Feux à Battle.

J’ai pas de photos car j’avais oublié mon appareil, naturellement (of course).
Bon, imaginez. Une toute petite place cernée de maison. SI tu connais Bourg, c’ets un peu comme le bout de la rue Alsace Loraaine. Si tu connais pas, désolé pour toi. Un énoooorme tas de branche (6m de haut). On était dans une maison qui donnait sur la place.

Bon, après défilé avec vraie torche et des gens déguisés en mode 19eme siècle. Moi, je reste dans la maison parce que y a plein de gens dans la rue et que j’aime pas trop quand il y a trop de gens, mais les autres volontaires sont dans la rue. Y a pleins de pétard très fort qui petent super fort, atmosphère flippante et tout, mais bien kiffante quand on est dans une maison.

Là, ils allument le feux avec leurs torches. Et là, on se rend compte que le bois était vert. Comment? Parce que le bois vert, ça fait de la fumée. Beaucoup de fumée. Et quand y a beaucoup de bois, ça fait encore plus de fumée. Et là petite place avec pleeeeeiins de gens entassé sur les cotés du feu (à 5 m, je vous dis, sans protection ! ). Et du vent, plein de vent. LA super combinaison quoi!

Les gens s’entassent dans les cabines telephoniques (6 personnes, ont a compté). Les gens courent partout. Les gens pleurent. Ca pue, on ne voit plus rien. Le feu est super gros, y a des étincelles partout dans la rue.

Bref, je suis pas triste maintenant que les enfants maintenant ne font plus de grand feux!

 

Vive les feux de camps, à Bas les feux de géant ?

 

 

 

Publicités