Agape

Bouge ton Campus

Bouge ton Campus

Nous sommes mercredi, il est 11h27. Je descends de mon velov’ pour l’accrocher à la borne devant la sandwicherie de la fac. Je retourne sur mes pas (enfin, mes pas à vélo, sur mes roues quoi) pour me poster devant le MacDo, le point de rendez-vous classique quand on va faire des sondages à la Manu. J’attends que Isabelle (en vrai, il n’y avait pas d’étudiante qui s’appelait Isabelle cette année, j’invente son nom) arrive du métro pour rentrer ensemble dans la fac. C’est la première fois qu’Isabelle vient sur ce Campus, donc on va visiter et je vais lui présenter les différents endroits où on aime bien discuter avec les étudiants disponibles. Le but, c’est qu’elle puisse y retourner sans moi, et aussi montrer à un autre étudiant lors d’une prochaine sortie.

Isabelle arrive, elle à l’air un peu stressée, c’est seulement la deuxième fois qu’elle fait des questionnaires avec les étudiants. Je lui dit que moi aussi j’ai un peu des fourmillement dans l’estomac et que c’est plutôt bon signe, ça veut dire qu’on se rappelle que nous devons dépendre de Sa main car nos mots sont bien petits. On visite les deux cours intérieures et je lui montre l’entrée de la cafet’. On en profite pour jeter un coup d’œil sur les étudiants qui pourraient être disponible pour une discussion. Il fait beau aujourd’hui, ça tombe bien, il y a du monde dehors ! On s’installe sur un petit muret pour discuter un peu et surtout prier. Cette année, au milieu de tous mes apprentissages, j’ai aussi développé la technique de la prière les yeux ouverts. D’habitude, je déteste ça parce que je n’arrive pas à me concentrer sur les mots; mais au milieu du campus, je trouve ça hyper cool de regarder les étudiants alors que je prie pour eux. Avec Isabelle, on prie pour nous aussi, que Dieu nous guide vers les personnes disponibles (spirituellement et temporellement), qu’il nous donne des oreilles pour vraiment écouter et de l’amour pour être ses témoins fidèle. Après, on inspire un grand coup, on décide de quel questionnaire on va utiliser (celui-là, c’est mon préferé <3), on décide de qui va lancer la conversation (il existe une règle implicite qui veut que celui qui a fait le plus de questionnaires sur les campus soit celui qui a 1000 fois plus de chance de lancer les conversations.) Donc, on inspire encore un grand coup et on cherche un groupe de 2 à 3 étudiants (2 étant le chiffre parfait pour discuter) qui ont l’air un peu désœuvrés.

Là, voila un transcript d’une conversation que nous aurions pu avoir avec des étudiants :

– Bonjour ! On peut vous interrompre quelques minutes ?
– Bonjour, oui allez y ! [ou avec moins d’enthousiasme et beaucoup plus de méfiance, c’est selon]
– On fait partie de l’association Agape Campus Lyon ? Vous connaissez ? Vous avez peut-être vu une de nos affiches sur le Campus ?
– Non. (j’ai jamais vu quelqu’un qui connaissait Agape. Un jour, on nous a confondu avec une autre association, qui n’avait rien à voir, j’ai beaucoup ri dans mon dedans ce jour là).
– En fait, on est une association chrétienne pour les étudiants. En ce moment, on fait des sondages sur les campus pour connaître l’avis des étudiants sur la vie, la foi, Dieu tout ça tout ça. Est ce que ça vous intéresserait de participer à un petit questionnaire [là, je montre les cartes pour appuyer mon propos et montrer que y a des images] ?
– On a pas beaucoup de temps, mais d’accord, moi je veux bien essayer, comment ça marche ? [là, il faut parfois un peu plus d’explication/d’arguments pour qu’ils disent oui. Y en a qui disent non aussi, alors on leur souhaite une bonne journée et on part. On veut discuter avec des gens disponibles, donc si ils ne veulent pas discuter, c’est qu’ils ne le sont pas.]
– C’est simple, ça s’appelle les cartes perspectives. Il y a 5 thèmes et sur chaque thème, vous devez choisir une carte qui correspond à votre perspective sur le thème. Par exemple, pour le thème « Nature de Dieu », qu’est ce que vous choisiriez : Polythéisme, Monothéisme, Agnosticisme…. [Là, je fais des blagues, je veux détendre l’atmosphère assez rapidement pour qu’ils voient qu’on est OK pour qu’ils nous disent vraiment ce qu’ils pensent.]

Et voila comment on lance la discussion !

Avec Isabelle, des fois on tombe sur des gens qui sont prêt à discuter, et ça peut durer 1 heure ou plus. Des fois on rencontre des gens qui ont juste envie de dire ce qu’ils pensent sans entendre notre avis. Des fois on peut expliquer ce qu’on croit et pourquoi. Des fois on peut les amener à se questionner sur leurs croyances. Des fois on doit accueillir leur colère face à des mauvaises expériences parmi les chrétiens. Parfois on peut annoncer le plan de Dieu pour sauver les hommes grâce à Jésus. Et puis parfois on ne peut pas.

Parfois, je discute avec des étudiants et je les aime trop. Je ne les connais pas mais j’ai un bon feeling. On rigole bien et je me sens plus à l’aise pour leur lancer des questions directes « Mais pourquoi tu crois ça ? » et sans fioriture (tout en restant respectueuse, of course)

Une des grandes révélations de cette année était de découvrir que j’aimais vraiment beaucoup aller sur les Campus pour discuter avec les étudiants ! J’ai toujours des fourmillements dans l’estomac et je ne fais pas la fière quand j’y vais, mais à chaque fois je suis très contente d’avoir pu y aller.

 

A bientôt pour un prochain aspect de mon ministère avec d’Agape !

Publicités

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s