Agape·Sooo Good...·Uncategorized

30 Jours de Gratitude 1/2

30 Jours de reconnaissance sur les réseaux sociaux (et ici aussi, comme ça, pas de jaloux !)

Sur Facebook & Instagram, Agape Campus Lyon a lançé #30joursdegratitude et #Agapecampuslyonthanksgiving. On se prépare tout doucement pour la fête de Thanksgiving en développant dès maintenant un cœur reconnaissant. 1 photo par jour pour dire qu’on est reconnaissant. Je me suis dis que je pourrais recopier ici les photos que je mets sur Facebook pour tous les chanceux qui vivent dans un monde sans Facebook !

 

Publicités
Uncategorized

#? Faire la femme sandwich

J’ai encore perdu ma bucket list donc je ne sais pas de quel numéro il s’agit.

J’ai fait la femme sandwich à la fac et j’ai l’air hyper à l’aise [non, c’est faux, je n’étais pas hyper à l’aise].

J’ai pris ma dignité, je me suis assise dessus* et je suis descendue dans la cour de la fac avec #Martin (Luther) placardé devant et derrière moi. Martin n’a pas vraiment fait d’émule, même si quelques étudiants était quelques peu perturbé de découvrir que Martin Luther King était blanc. Alala, les confusions historiques. Classique.

J’ai tenu à peu près 5 minutes à affronter les regards perplexes des étudiants et j’ai filé le sandwiches martinesque à un étudiant d’Agape plus courageux. Les étudiants à qui j’ai parlé dans cet accoutrement n’ont pas été convaincus par ma sanité d’esprit (ni même par mon humour apparement), alors que je présentais Martin (Luther) comme « le beau gosse » ou que je leur demandais si 2017 était le 500ème anniversaire de la ratatouille.

Y a pas, avec Agape, on est créatifs pour que les étudiants viennent à notre exposition sur la Réforme Protestante. 🙂

*Si vous avez vu ma dignité, je veux bien la récupérer d’ailleurs.

Uncategorized

Summer 2017

Uncategorized

Dormir à Bouge ta France

Comme les photos prises en situation dans l’aéroport de Dublin (voir ici) m’ont tellement fait rire moi-même, j’ai décidé de récidiver.

En vrai, ça ressemble un peu à ça. Avec les 5 heures de sommeil chaque nuit, il faut bien trouver de quoi compléter sa nuit dans la journée.
Un article un peu plus sérieux et détaillé arrive bientôt. (demain, hopefully, sinon c’est fin Août 😉

 

Agape·Uncategorized

L’amitié ça passe par des soirées.

DSC05689
En l’honneur du 4th of July – fête nationale US, on a squatté le Parc de la tête d’Or.  On a pas l’habitude de mettre un drapeau USA dans les endroits où on mange sans bonnes raisons.

Comme vous pouvez le lire dans le titre de cet article, je suis un peu une spécialiste en phrases pêchues qui riment et qui servent un peu à rien. Oui, c’est un de mes dons. Oui, c’est dur à porter, beaucoup de responsabilités, mais je gère. Cette phrase-ci ferait très bien sur une carte postale un peu désuette ou moche. (je n’ai pas de dons en graphisme par contre) Voyez plutôt :

Du coup, à Agape, on part du principe que si on veut apprendre à se connaître, on veut passer du temps ensemble. On se dit aussi que si on se connaît et qu’on est amis, on pourra plus facilement inviter nos amis aux soirées fun. En effet, jamais personne ne s’est dit « Bon, Agape, c’est un peu relou, les gens c’est pas vraiment mes amis, mais moi j’ai très envie d’inviter mes amis à ce groupe. C’est sûr que eux seront à l’aise même si moi je ressent le malaise à chaque fois que je vais là-bas ». Cela ne marche pas comme ça du tout, vous imaginez bien !
Donc, on fait des soirées fun, informelles, entre amis. Et le concept d’inviter nos amis qui ne connaissent pas de chrétiens ou qui arrivent à Lyon ou qui s’ennuient ce soir là est hyper important pour nous.
Donc mon rôle dans ce cas là est de co-organiser avec un ou plusieurs étudiants une soirée. Combien de personnes viennent, comment on fait, qui fait quoi, « il ne faut pas oublier les serviettes en papier ! », tout ça, tout ça ! J’ai pleiiiiiins d’idées de soirées fun que l’on pourrait faire l’année prochaine, et j’ai hâte d’aider à organiser, de partager mes idées ou juste d’aller à ces soirées pour apprendre à (mieux) connaître les amis des étudiants.

Mon top 5 d’idées pour des soirées relationnelles :

  • Rando de nuit à Lyon (mon activité préférée. Quand je suis toute seule, j’écoute du Goldman. EN groupe, je m’adapte, je discute)
  • Soirée cuisine (quand tu épluches des carottes, c’est dingue comment tu peux partager des trucs profonds !)
  • Soirée Ninkasi maison (Bière Limonade & Burger)
  • Soirée qui veut gagner des millions
  • Soirée déguisée à thème

J’vous tiendrais au courant des soirées de l’année prochaine !

Et si toi tu as des idées de soirées, hésite pas à commenter pour me transmettre tes idées 😉

Uncategorized

Comme j’ai une nouvelle bibliothèque, j’étale mes livres !

A la question, « quel est ton livre préféré? », certains chrétiens répondent « La Bible ». J’en suis pas, j’ai toujours trouvé difficile de la lire. Mais, j’ai une masse de livres qui m’encouragent à la lire et me donnent des clés pour mieux comprendre et aimer la parole de Dieu. Je les appellerait ici mes livres préférés d’amour, parce que c’est une bénédiction d’avoir des auteurs qui se rendent vulnérables pour nous encourager dans notre chemin avec Dieu.

J’ai toujours voulu faire un petit retour sur mes livres préférés d’amour.

Comme j’ai maintenant une nouvelle bibliothèque (Merci Tim et Papa !), je les ai devant les yeux. Quelle joie ! Sur la photo, il n’y a que les livres que j’ai en magasin en ce moment, d’autres sont à plusieurs endroits de la France et d’autres ne m’appartiennent pas. En plus, sur la photo, il n’y a que mes livres en Anglais, alors c’est une image un peu fausse de la réalité de mes lectures.

Je sors mes cahier de citations, et voila mon TOP 10 livres de tout les temps :

1- Vivre comme un simple radical. Shane Clairbone.
Celui là, en premier, c’était facile. C’est le premier livre que j’ai lu en Anglais fin 2012. C’est le livre qui a le plus de pages dans mes livres de citations. Il écrit avec Grâce et Vérité. Je suis passée plein de fois du rire au larme. je me vois dans le Métro D à Lyon en train de rire toute seule et dans la minute d’après avoir envie de rentrer chez moi pour pleurer. Il décrit l’Église en action telle qu’elle devrait l’être, à servir son prochain plutôt qu’à le condamner. C’est un appel à l’action loin d’être culpabilisateur, mais plutôt un rappel de la puissance de la grâce que l’on peut apporter sur terre grâce à Jésus (ça fait beaucoup de grâce, n’est ce pas?)

Pour tous les dégoutés ou passionnés de l’église, c’est un Must-read!

2- 7 : an Experimental Mutiny Against Excess. Jen Hatmaker
C’est avec ce livre qu’à commencé mon radicalisme quant à la consommation ! Mon (et votre, si vous m’avez vu à ce moment là. Pardon.) automne 2014 a été mouvementé dans ma tête et dans mon cœur grâce à ce livre. C’est comme si d’un coup, je me suis pris une avalanche de coup sur ma manière de consommer. Piouf. Un an plus tard, je mâche encore ce qui m’a été donné à manger pendant la lecture de ce livre (Pardon pour cette métaphore, je suis pas très douée pour les effets de style). Un livre américain (c’est à dire que il y a des trucs purement culturel que j’ai pas du tout pu transposer en France) qui te fait bien réfléchir.

3- Les Idoles du Coeur. Timothy Keller
Livre offert par Agape Campus. C’est un des premiers livres qui m’a vraiment questionné sur ma vie. Je porte les réflexions et les questionnements de ce livre dans ma vie de foi aujourd’hui et je pense que ça en fait un très bon livre. C’est ce livre qui me pousse à me demander « qu’est ce qui est plus important que Dieu dans ta vie aujourd’hui? »

A lire !

4- Coeur de Femme. John & Stasi Eldredge
Un livre pour et sur les filles. Un livre qui m’a aidé à me comprendre et à me rendre compte que je ne suis pas un être complétement anormal mais qu’il y a un certains nombre de femmes sur la planète terre qui sont dans les mêmes problématiques que moi.

5- La prière – Fait elle une différence? Philip Yancey
Un super livre sur la prière ! Plutôt qu’une liste de chose à faire pour « bien » prier, Philip Yancey fait plutôt une analyse sociologique (je trouve pas de meilleure explication que ça. En même temps, il est journaliste, donc c’est peut-être pas aussi éloigné de la réalité). Il récolte des témoignages, des luttes, des victoires et il questionne le « pourquoi prier » d’une manière honnête. On se sent moins seuls dans sa lutte.

« Seigneur, apprends nous à prier! »

6- Milles Cadeaux. Ann Voskamp
Un livre en anglais assez dur à lire parce que il est bizarrement écrit. Du coup, j’ai pas tout compris. Si je voulais être honnête, je dirai même que j’ai pas compris grand chose. Mais je crois que j’ai compris l’essentiel. Ann Voskamp nous invite à vivre une vie de reconnaissance. Vivre Eucharisteo et tout compter comme grâce.

7- Loveology – John Mark Comer
Lui, je l’ai fini mercredi. Je l’avais reçu lundi. Je lis vite d’habitude, donc c’est pas ça qui explique qu’il est dans le top 10. Mais ce livre récapitule tous les meilleurs messages et livres ou articles de blog que j’ai lu sur le mariage, l’amour, la sexualité. Une bombe en fait. Il est très rose, c’est le seul défaut que je lui trouverais. Il est très complet, il y a plein de renvois à des textes bibliques, il est simple. Et puis le chapitre sur l’homosexualité est pleins de grâce et de vérité. Tu peux aller acheter ce livre juste pour ce chapitre. Ou je te le prête si tu veux. Mais il faut lire ce chapitre. Il faut lire le reste du livre aussi hein, si tu veux. Mais obligatoirement ce dernier chapitre.

8- Passion & Purity – Elisabeth Elliot
Le fait que plusieurs des livres que j’ai mis dans celle liste y sont car ils m’ont donnés des claques (je dis pas le nombre de claques, ça pourrait choquer) ne fait pas de moi quelqu’un qui apprécie souffrir. Mais les claques dans les livres, ça fait grandir. On peux donc dire que Elisabeth Elliot m’a beaucoup fait grandir. Elle prends les mythes de la société contemporaine et elle les fracasses. Elle parle de son histoire d’amour avec Jim Elliot, un missionnaire qui a été tué par un peuple qu’il allait évangéliser 2 ans après leur mariage.

Elle sait de quoi elle parle, et elle en parle bien.

9- Spoken For – Alyssa Joy Bethke & Robin Jones Gunn
C’est un livre de fille. Vraiment un livre de fille. Mais un bon livre de fille. Qui pointe en direction de Jésus pour trouver notre identité. Un livre à mettre entre les mains de jeunes adottes!

10- Fearless- Max Lucado ; Release the Power of Prayer- George Muller ; L’Evangile selon Pilate Eric-Emmanuel Schmitt ;Waking the Dead- John Eldredge…

Là, y en a plein, c’est normal, j’arriverais pas à choisir. L’Évangile selon Pilate pour se rappeler de l’humanité parfaite de Jésus. Fearless pour découvrir comment Jésus peux et veux nous accompagner dans nos peurs. Release the Power of Prayer pour lire un exemple d’une dépendance totale à Dieu. Waking the Dead, pour réfléchir à ce que l’Ennemi de nos âmes est venu détruire, voler.